• Alain

Joe Janvier and Cie 20


Dans leur grand voyage pour accomplir leur grande mission, Joe Janvier, Eddé le Sauvage, Tit-Lys et le capitaine Beausoleil ont fait la rencontre d'un nouvel allié, Armand le quéteux sorcier. A Rivière-du-Loup, Jodi, un ancien ami du capitaine Beausoleil réincarné en harfang des neiges est venu leur faire comprendre qu'il leur fallait aller sur l'Ile Verte pour rencontrer encore un autre allié qui allait encore étoffer l'équipe de Joe Janvier and Cie pour les aider à affronter tous les grands dangers qui les attendent dans leur grande mission. Pendant qu' Eddé le Sauvage et Armand le quéteux sorcier attendent sur la plage du Saint-Laurent dans la voiture et s'occupent de Noirot, le cheval de Joe, Joe, Tit-Lys et le capitaine Beausoleil, partis en barque, sont arrivés sur l'Ile Verte pour rencontrer ce nouveau mystérieux compagnon.


Le fantôme de Faucher de Saint-Maurice


La pleine lune éclairait toute l'Ile Verte. De temps en temps une grande forme ailée se découpait dans le disque d'argent. C'était Jodi l'ancien métis mi'kmaq qui était revenu dans le monde des vivants en harfang des neiges et qui parcourait le ciel de l'Ile Verte pour guider ses trois amis sur le sentier vers leur étrange rendez-vous. Le vieux Joe Janvier était accompagné de Tit-Lys et du capitaine Beausoleil Broussard pour aller rencontrer celui qui devait pouvoir les aider dans leur grande mission.

Ils avaient traversé l' île, on pouvait voir le golfe qui n'est rien d'autre pour les observateurs, que la mer. Jodi, l' harfang des neiges, ancien métis mi'kmaq est venu se poser sur l'épaule de Beausoleil.

  • Notre homme doit arriver par bateau ? a demandé Tit-Lys.

  • Non, a répondu Beausoleil, il est là, devant toi.

Tit-Lys et le vieux Joe ont plissé des yeux. Comme de fait, dret en avant d'eux autres se tenait la silhouette d'un homme d'une cinquantaine d'années mais c'était pas tant aisé à le voir parce que son corps était transparent. L'homme transparent était habillé avec une redingote d'autrefois et avançait, une canne à la main vers nos quatre amis.

  • Faucher de Saint-Maurice, a murmuré le vieux Joe, la pipe entre les dents.

  • Joe Janvier, a dit le fantôme du grand héros de Québec, Faucher de Saint-Maurice, ça fait plaisir de rencontrer un homme cultivé qui sait honorer ma mémoire.


  • Comment c'est que vous connaissez mon nom, mon bon Faucher de Saint-Maurice ?

  • Y a pas grands secrets pour un fantôme, mon Joe. Et Beausoleil le Grand Rebelle, c'est tout un honneur de vous rencontrer.

  • Pis moi, je m'appelle Tit-Lys.

  • Je sais, le québécois le plus courageux.

-Mais pourquoi c'est faire qu'on avait à vous rencontrer mon bon fantôme de Faucher de Saint-Maurice ? a demandé Joe Janvier. Vous devez nous aider dans notre grande mission ?

Le fantôme de l'ancien guerrier a regardé la Lune et il s'est mis à parler.

  • Quand un homme s'est trompé, ne serait-ce qu'une seule fois, il doit passer sa vie et même au delà à se racheter. Quand j'étais un jeune homme d'à peine vingt ans, je suis allé faire la guerre au Mexique au côté de troupe de l'Empereur Maximilien contre Bénito le rebelle. Plus tard, je me suis rendu compte que je m'étais trompé de camp. Comme je suis mort en pleine jeunesse, à 52 ans, j'ai décidé de rester en fantôme et attendre la grande occasion pour le plus grand des rachats qu'on pourra jamais imaginer. Et cette heure est venu en faisant équipe avec vous mes amis.

  • Excusez moé les gars, s'est permis Tit-Lys d'interrompre notre fantôme, mais j'entends comme un gros navire qui arrive mais pourtant, je vois rien sur la mer.

-Ca, a dit le fantôme de Faucher de Saint-Maurice, c'est les esprits du mal qui nous envoient des démons du futur pour empêcher un bon fantôme chrétien du passé de vous venir en aide.

C'est là qu'on a vu sortir de la mer de sur les côtes de l'Ile Verte un immense navire, de ceux qui naviguent en dessous de la mer et qu'on appelle des sous-marins. Le navire sous-marin était tout noir et on pouvait apercevoir sur sa coque une immense croix gammée rouge. Et en même temps que le navire avançait vers la plage, de son ventre est sortis des dizaines de soldats du Diable habillés tout en noir et armés d'armes à feu les plus modernes.

  • Qu'est-ce qu'on peut faire là ? a demandé le vieux Joe au fantôme militaire. On est sans arme.

  • Je sais pas, a dit Faucher de Saint-Maurice, moi, je suis déjà mort, c'est vous qui êtes en danger.


  • On va se battre, a déclaré Tit-Lys en partant vers la plage.

Mais il a été retenu par une main de fer. C'était celle du capitaine Beausoleil.

  • Non mon Tit-Lys, là, la meilleure option, c'est de fuir. Crois en l'expérience d'un vieux rebelle.

Jodi l' harfang a pris son envolé dans le ciel nocturne en direction de Rivière-du-Loup pendant que les trois hommes fuyaient pour trouver un refuge sur l'île.

Pendant ce temps là, Eddé le Sauvage et Armand le quéteux de la Pocatière, qui étaient restés sur la rive du Saint-Laurent dans la voiture tirée par Noirot, commençaient à avoir des intuitions du danger qui menaçait leurs trois amis.

  • Regarde Armand, c'est l' harfang Jodi qui revient, je suis sûr qu'ils sont en danger.

-Je partage la même impression mon Eddé.

  • Ecoute Amand, si l' harfang veut ben me prêter son esprit, je pourrai planer jusqu'à l'île pour essayer des les aider.

  • J'ai mieux que ça mon Eddé, je vas jeter un sort. Noirot, que tes sabots courent sur l'eau.


Armand le quéteux de La Pocatière a attrapé les cordeaux.

  • HI-HA

Noirot, l'étalon noir de Joe Janvier, est parti au galop en amenant la voiture et nos deux amis qui étaient dedans. Mais qu'en seulement, c'est en direction du fleuve que notre Noirot galopait, en direction de l'eau mais ses sabots, au lieu de s'enfoncer dans le liquide, ont été portés par les eaux.

-Voiture, roule sur l'eau aussi, pour moé et mon ami. Excuse moé mon Eddé, j'ai failli oublier d'ensorceler la voiture aussi.

Tac-ka-tac-ka-tac-ka-tac

Les soldats-diables en noir courraient partout dans l'île et tiraient comme des fous de leurs mitraillettes des temps futurs pour essayer de tuer nos trois aventuriers. Joe, Tit-Lys et Beausoleil s'étaient cachés derrière un rocher pour prendre leur souffle et regardaient l'ennemi arriver.

-Regarde donc ça, a dit Tit-Lys, notre fantôme qui se promène ben tranquillement au beau milieu des diables noirs, ils le voient même pas. Mais attendez, il est pas tout seul, il y a une femme fantôme avec lui.

  • Tu la reconnais pas mon Tit-Lys, a dit Joe, c'est la Bonne Sainte-Anne.

  • Ben la Bonne Sainte-Anne, elle devrait nous aider, elle avait dit qu'elle nous aiderait.

  • Ben là, c'est peut-être pas la Bonne Saint-Anne qui va nous aider, a dit Beausoleil, regardez qui arrivent.

-Hi-Ha.

Là, c'est Eddé qui avait pris les cordeaux, et Armand le quéteux se tenait debout dans la voiture au mépris des balles qui sifflaient autours de lui.

  • Bande de sacripants, retournez dans votre temps.

Et tous les soldats-diables noirs ont disparus et le grand navire sous-marin aussi.

Un peu plus tard, les Joe Janvier and Cie étaient tous réunis sous la Lune à écouter les paroles du fantôme de Faucher de Saint-Maurice.

  • Maintenant que vous connaissez un futur possible, vous savez quelle est notre mission et qui est l'ennemi que nous devons combattre.

La grande mission des Joe Janvier and Cie commence à se préciser à mesure que l'équipe s'agrandit. L'ennemi dont Tit-Goune le racoon de Pellucidar avait parlé vient de se montrer. Le voyage de nos amis va se poursuivre vers l'Acadie et c'est là que vous pourrez suivre les prochaines aventures de Joe Janvier and Cie.

1 vue0 commentaire