• Alain

Joe Janvier and Cie 22


Nos six compagnons d'aventure de l'équipe de Joe Janvier and Cie c'est-à-dire, la légende Joe Janvier lui-même, Eddé le Sauvage, Tit-Lys, le capitaine Beausoleil, Armand le quéteux-sorcier et le nouveau de l'équipe qui est pourtant la plus ancien, le fantôme de Faucher de Saint-Maurice sont arrivés à Plaster Rock pour s'apercevoir qu'il n'y avait plus d'eau dans la rivière Tobique. En allant se renseigner à la taverne qui était remplie de draveurs au chômage technique, ils ont retrouvé un autre membre de l'équipe et pas le moindre, La Chique à Jalbert. Mais ce sont ni les gars de bois de la taverne ni La Chique à Jalbert qui a pu les renseigner sur la raison de la disparition de l'eau dans la rivière mais un hurlement qu' Eddé le sauvage a pu identifier comme un bullfrog monster que nos sept compagnons sont partis affronter avec six autres gars de bois et c'est là que :



Le fantôme entre dans le combat


On pouvait voir douze hommes remonter le lit de la Tobique River. On pouvait se retrouver dans la rivière Tobique sans avoir besoin de nager ou de draver vu qu'il n'y avait plus d'eau dans la rivière, il y avait juste le lit et les douze hommes, qu'on pouvait voir, remontaient à pieds la Tobique River pour aller affronter le bullfrog monster qui retenait toute l'eau. Ces hommes, c'était une équipe de six maîtres draveurs qu'on a pas nommés à part de les avoir appelés, les gars de bois et l'équipe à Joe Janvier, c'est à dire Joe lui même, Eddé le sauvage, Tit-Lys, la Chique à Jalbert, le capitaine Beausoleil et Armand le quéteux. Mais si on pouvait voir douze hommes, en réalité, il y en avait treize, mais le treizième, il y avait seulement certains hommes de l'équipe à Joe qui pouvaient le voir, c'était le fantôme de Faucher de Saint-Maurice.

Les douze hommes allaient pas affronter le bullfrog monster sans arme, ils avaient tous une caisse de dynamite sur l'épaule, de cette dynamite qu'on utilise pour défaire les pires embâcles. C'est Eddé le sauvage qui marchait devant, suivi du vieux Joe. Eddé a fait signe de s'arrêter.

  • Je vois du monde là-bas, ça doit être les créatures jaunes.

  • Les quoi ? a demandé la Chique à Jalbert qui était juste en arrière de Joe.

  • Les créatures jaunes aux doigts pis aux orteils palmés. Ils vivent dans la vase dans les lits des rivières quand un bullfrog monster s'installe pour retenir l'eau, sans ça on les voit pas. Ils sont pas méchants. Viens Joe, on va aller leur parler.

Joe et Eddé se sont avancés vers les créatures jaunes pendant que le reste de l'équipe attendait. C'était des créatures qui ressemblaient à des hommes et à des femmes mais ils avaient des peaux de grenouilles jaunes, des yeux plus grands que la normale et les doigts et les orteils palmés. C'est d'abord Eddé qui leur a parlé.

-Ben le bonjour les amis, on voudrait retrouver notre eau fraîche.

  • Ha non, vous pouvez pas, c'est le bullfrog monster qui a toute l'eau fraîche, il voudra pas vous la donner. Nous autres, on se contente de la vase, c'est tout ce qu'on peut avoir avec le bullfrog monster. On est ben dans la vase, on mange de la vase, ça nous fait boire en même temps, le bullfrog monster est quand même pas si méchant, il nous donne de la vase. Voulez vous un peu de vase ?

  • Non, a dit Eddé, nous, on veut de l'eau fraîche et on va aller la lui demander.

  • Faites pas ça mes pauvres amis, il pourrait se mettre en colère pis vous dévorer. Quand il se met en colère, il voit rouge, il devient comme fou, il voit plus rien d'autre que vous dévorer.

  • Il voit plus rien d'autre, tu dis, a intervenu Joe.

  • Ha non, là il devient fou, tout ce qu'il voit c'est que vous l'avez contrarié. Il peut se passer tout ce que vous voulez autour, ses gros yeux ne voient plus que celui qui l'a mis en colère et sa grande langue vient vous attraper, là vous pouvez êtes sûr qu'elle peut pas vous rater. Il a jamais manqué une victime.

  • Ok, merci mon bonhomme jaune, je sais comment on va y faire son affaire à ton bullfrog monster.

Joe et Eddé sont retournés voir les autres et là Joe s'est fait le chef de tout le monde et il a parlé.

  • Ok, la Chique pis les six gars de bois qui nous accompagnent, êtes vous des hommes ou des grosses momounes pis des pissous.

  • Hey Joe tu veux savoir si on est des hommes.

  • Ouais, montrez que vous êtes des hommes pis que vous avez pas peur. Fantôme de Faucher de Saint-Maurice, montrez vous à tout le monde.

Et là, tous ceux qui pouvaient pas le voir jusqu'à présent ont vu apparaître devant eux-autres la silhouette transparente du fantôme de Faucher de Saint-Maurice.

Il y a ben un gars de bois qui s'est fait pipi dans son pantalon mais pour le reste, c'était correct.

Ecoutez ben, a dit Joe Janvier, comment on va faire pour aller faire sauter c'te grosse face de grenouille qui nous prend toute la rivière.

Le bullfrog monster était immense, aussi gros que les plus grosses baleines. Ben installé dans le lit de la rivière, il avalait au fur et à mesure l'eau qui remplissait son gros ventre.

  • Hey grosse face de grenouille, rends nous notre eau fraîche, c'est pas à toi l'eau, c'est au habitants de la vallée.

Le bullfrog monster s'est retourné pour voir un homme, un petit homme qui lui parlait.

  • Je t'ai parlé grosse face laide, rends nous notre eau.

Le bullfrog monster a plissé les yeux, il avait quand même un peu de misère à bien voir le bonhomme. Sa silhouette était comme transparente. Mais sa grande gueule s'est ouverte et sa grande langue est partie direct sur la silhouette et elle a pas raté sa cible avant de revenir dans sa grande gueule.

-J'ai l'impression que tu m'as raté grosse face de bouette.

Le bullfrog monster a ouvert ses gros yeux globuleux du plus grand qu'il pouvait. Devant lui, il y avait toujours la silhouette de l'homme, on l' a compris, c'était le fantôme de Faucher de Saint-Maurice qui voyait arriver sur lui la grande langue gluante mais comme c'était un fantôme, elle lui passait à travers sans l'attraper avant de retourner dans la gueule du monstre. Là, le bullfrog monster voyait rouge pas à peu près. Il essayait autant comme autant d'attraper le fantôme avec sa grande langue et il était tellement obsédé par son action qu'il ne se rendait même pas compte des douze hommes qui étaient en train d'installer la dynamite en dessous de son gros ventre.

Les hommes sont repartis en courant et c'est la Chique à Jalbert qui a mis le feu à la courte mèche. La Chique s'est mis à courir lui aussi en criant à plein poumon.

-Ataboy, on l'a eu les amis.

C'est là que les gros yeux globuleux du bullfrog monster ont quitté leur focus sur la silhouette du fantôme de Faucher de Saint-Maurice pour apercevoir en point de mire la maigre silhouette de notre chiqueux de tabac préféré et que la langue est parti sur sa proie.

  • Ouaaaaa !!!! les gars, aidez moé !!!!

La Chique s'était fait attrapé par la grande langue gluante et était entraîné inexorablement vers la grande gueule du bullfrog monster.

C'est là que tout a pété. Heureusement, la mèche était vraiment courte. Le gros ventre du bullfrog monster a éclaté en morceaux et notre Chique à Jalbert est juste tombé dans l'eau fraîche de la rivières et comme c'était un bon nageur comme tous les maîtres draveurs, il a rejoint la rive et en même temps ses compagnons. C'est Tit-Lys qui est venu l'aider à sortir de l'eau.

-Tu nous as fait peur la Chique, la belle Irma t'aurait attendu longtemps. D'ailleurs comment ça se fait qu'elle soit pas avec toi, vous être plus ensemble ?

  • Non, c'est pas ça mais il fallait ben gagner un peu d'argent en vous attendant. Ce qui fait qu'elle a trouvé une job de waitress dans une taverne à Moncton et pis moé j'avais trouvé de la drave à faire.

  • Ouais, a dit Joe Janvier, nous autres aussi, il faudrait faire un peu d'argent. Ecoutez, Armand pis Beausoleil, vous allez vous rendre à Moncton avec la voiture pis Noirot. Nous autres, les maîtres draveurs, on va descendre avec la drave.

Maître draveur un jour, maître draveur toujours, les revoilà partis pour draver, La Chique à Jalbert, Eddé, Tit-Lys pis Joe Janvier. Le capitaine Beausoleil et Armand le sorcier, dans la voiture à Joe tirée par le cheval noir Noirot partent de leur côté. L'équipe se sépare pour mieux se retrouver et vous pourrez aussi les retrouver dans le prochaine épisode de Joe Janvier and Cie.


4 vues0 commentaire