• Alain

Stories & heros


Les héros de la culture populaire sont très souvent inspirés de personnes réelles qui ont pu aussi avoir eu des comportements héroïques et qui ont marqué leur époque. Si l'on peut apprendre beaucoup de choses des héros de la littérature populaire, il est clair qu'on peut en apprendre au moins autant sinon plus de ceux qui les ont inspiré.

Allan Quatermain, Jungle Jim ou Indiana Jones sont autant de héros de la culture populaire qui ont pu être inspirés de Percy Fawcett, Franz Boas ou Claude Levi-Strauss.


Le colonel Percy Fawcett cherchait une cité merveilleuse qui devait exister dans les forêts du Matto-grosso au Brésil. Même s'il ne l'a pas trouvée il a semé l'idée que ces peuples que l'on considérait comme primitifs et inférieurs pouvaient être plus évolués que l'on croit si on cherchait vraiment à les connaître. Franz Boas, avec ses recherches anthropologiques, a démolit la certitude que la culture occidentale est le sommet de l'évolution et Claude Lévi-Strauss a amené, dans l'analyse des sciences humaines, un principe fondamental qui dit que tous jugements de valeur doit être écarté de l'investigation scientifique.


Si on analyse la circulation de l'information par nos grands médias, en ce moment, on peut constater des formes de calomnies basées sur des jugements de valeur à l'égard des médias indépendants qui ont un narratif divergeant.


Voici deux citations de Claude Lévi -Strauss qui ne nous apportent peut-être pas la vérité absolu mais , en tous cas, le point de vue d'un des plus grands penseurs du vingtième siècle.

Au début de « Triste Tropique », il parle du « privilège démesuré accordé à la conscience comme critère d'évaluation du vrai ».


Cette conscience, on peut lui donner un sens religieux, la « bonne conscience », ou social, la « bien pensance ». En France, où la religion a peu de place, on pourrait plutôt opter pour « bien pensance ». Ce serait donc la « bien pensance » instituée par les médias dominants qui deviendrait le critère d'évaluation du vrai.

La deuxième citations nous vient de « Le totémisme aujourd'hui ». « Dans le cas de la « grande » hystérie, on explique parfois le changement comme un effet de l'évaluation sociale qui aurait déplacé, du terrain somatique au terrain psychique l'expression symbolique de trouble mentaux. »

Et oui, la société, comme un individu peut être malade. Comme la guérison d'un individu se fait tranquillement par la réhabilitation du bon et l'expulsion du mauvais, je vous fais part de mes propositions inspirés des héros de la culture populaire et des héros du réel qui ont inspirés les auteurs.

Sortir de l'hystérie par le courage. Edgar Rice Burroughs fait souvent dire à Tarzan qu'on doit tous mourir un jour, que ce soit maintenant ou plus tard, ça n'a guère d'importance. La peur de la mort est sûrement plus néfaste à la vie que la mort elle-même. La prudence et les actions de survie sont évidemment à privilégier mais l'hystérie n'en fait pas partie. C'est sûrement pour ça que Tarzan s'en est toujours sorti vivant. C'est peut-être plus facile pour les héros de romans mais n'oublions pas qu'ils sont inspirés des héros du réel. Claude Lévi- Strauss nous raconte dans « Tristes Tropique » qu'au début de son séjour chez les Nambikwara, il avait toujours la main sur la crosse de son revolver. Ca, c'était la prudence, l'hystérie l'aurait fait dégainer inutilement et ça lui aurait peut-être coûté la vie.


Se trouver un autre critère d'évaluation du vrai que la « bien pensance », du coup, ça aidera sûrement à mettre une fin à cette nouvelle norme sociale qu'est la diffamation qu'on retrouve trop souvent dans les médias dominants. Ce n'est pas en faisant du mal qu'on défend la vérité et ce n'est pas en adhérant à ces nouvelles normes malsaines qu'on trouvera la vérité. Le courage des héros nous conduira plutôt à explorer toutes les pistes sans porter de jugement de valeur et d'essayer comme l'explorateur de la culture populaire ou de la réalité héroïque, de remonter à la source des informations.

Vous pouvez retrouver #JungleJim ou #Tarzan dans certaines émissions de « Pulp Radio » sur FM43.

2 vues0 commentaire
coop.png
aurafm-logo.png
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now