• Alain

Joe Janvier and Cie 11






Nos six maitres draveurs sont arrivés à l'intérieur de la Terre. Après avoir été sauvés d'un ours-rat sub-terrien monstrueux par des bonhommes de la Lune dans leur rabaska volant, ils se préparent à assister à un pow wow dans la cité lémurienne où ils vont faire toutes sortes de formidables. rencontres.

Le capitaine Beausoleil.


Le rabaska volant runné par les bonhommes de la Lune filait à toute allure au-dessus de la forêt sub-terrienne, cette immense forêt aux arbres géants peuplée de créatures extraordinaires qui avait créé des villes en harmonie avec la nature. A la cime des arbres géants, on pouvait voir toute une cité construite et bois.

  • C'est là qu'habitent les lémuriens ? a demandé la Chique à Jalbert au chef du rabaska.

  • Non, ça c'est une cité de racoons, mais vous les verrez au pow wow. La cité des lémuriens, on commence à la voir là bas.

  • Hein ! on dirait des pyramides comme dans les vieux pays, c'est exclamé Pépère Brousse.

  • C'est comme quand on court la Chasse-Galerie pour aller au réveillon de Noël, a dit le gros Pierre Coriveau, en s'approchant, on commence à entendre la musique.

Comme de fait, le son grave des tambours commençait à se faire entendre et c'est là aussi qu'ils ont entendu et vu une autre affaire encore ben extraordinaire. Ce qu'on entendait, c'était des ailes qui battaient dans l'air mais ce qu'ils ont vu, c'était …....

-Des swaiwhés !!!! s'est écrié La Chique à Jalbert.

Tout à coup le rabaska était entouré d'hommes volants tout blanc et lumineux, ils avaient des têtes d'oiseaux avec des grands becs et des yeux exorbités.

-Wow, tu connais les swaiwhés, La Chique, a dit le chef du rabaska.

  • Certain, j'en ai déjà été un swaiwhé.

  • Ouais, a dit Eddé le Sauvage, la Chique a porté un masque swaiwhé pour combattre une dzonokwa.

  • Ben t'es un bon La Chique, a répondu le chef du rabaska.

Et le rabaska atterrissait entre deux pyramides lémuriennes en même temps que les swaiwhés autour posaient le pied à terre, ça te faisait une arrivée de toute beauté.

Un groupe d'hommes et de femmes en tuniques blanches, avec des colliers et des bracelets en or sont arrivés à leur rencontre.

  • Bienvenue au pow wow de la cité de Lémurie les amis, venez, on va commencer les chants et les danses.

Nos six compagnons de la Mauricie, en même temps que les bonhommes de la Lune, ont débarqué du rabaska pour suivre les lémuriens. Le vieux Joe Janvier, qui était un peu le chef, marchait en tête.

-Sais-tu mon Eddé, qu'il a dit à son grand ami. J'ai beaucoup voyagé dans ma vie mais j'ai jamais rien vu d'aussi beau.

La cité lémurienne était construite à même la forêt avec des pyramides et des grandes tours. Au centre, il y avait comme un grand colisée où une foule d'individus aussi différents que fantastiques se préparaient pour le pow wow. Les bonhommes de la Lune ont fait les présentations :

- Les grands blonds là bas, ça c'est les vénusiens pis les hommes et les femmes rouges, ça, c'est les marsiens, ceux qui sont mélangés bleus et blancs comme vous autres, ça, c'est les atlantes.

-Coik, coik, salut les gars c'est Tit-Toon le racoon qui arrive avec sa gang.

Nos amis se sont retourné pour voir arriver une gang de ratons-laveurs grands comme des hommes que marchaient debout.

  • Vous êtes pas plus nombreux que ça, a demandé un bonhomme de la Lune.

  • Ouais, ouais, les autres vont arriver mais ils sont sur la plage pour voir arriver les bateaux des corsars.

  • C'est quoi ça, les corsars ? a demandé la Chique à Jalbert.

  • Ben venez avec moi, a dit un des racoons, vous allez voir, c'est toute beauté.

Et nos six amis ont suivi le grand raton pour se diriger vers la plage.

  • On en voit déjà , a dit le grand raton.

Au loin, sur la mer intérieur, on pouvait voir des voiles arriver.

  • C'est des bateaux pirates, a dit Pépère Brousse.

  • C'est des bateaux corsars a corrigé le raton. Le premier qui va accoster, c'est le bateau de Beausoleil.

  • Tiens, a dit Joe Janvier, nous autre aussi, on a eu un Beausoleil, mais, du côté de l'Acadie, Beausoleil Broussard qu'il s'appelait.

  • Ben, c'est en plein lui a dit le racoon.

  • Ben non, notre Beausoleil doit être mort.

  • Ca dépend comme on considère le temps, il est pas partout pareil.

Le premier bateau corsar accostait et un grand homme avec des grands cheveux clairs en est descendu en premier, c'était le capitaine Beausoleil. Il a regardé notre groupe de maîtres draveurs de la Mauricie pour s'avancer dret sur Tit-Lys.

  • C'est quoi ta fleur de lys tatouée dans le front ?

  • C'est parce que je suis le plus courageux des québécois.

  • Vous êtes des québécois, vous venez d'où ?

  • La Mauricie, a répondu Joe Janvier. Capitaine Beausoleil Broussard, c'est peut-être une question indiscrète mais, vous devriez pas être mort ?

  • Ici, on est en Pellucidar ou Agartha si vous préférez, la mort, le temps, tout est ben différent. Mais, on en reparlera plus tard, là, c'est le temps du pow wow.

On vous invite aussi au grand pow wow de Lémurie. Mais pour ça, il ne faut pas rater le prochain épisode.

5 vues0 commentaire