• Alain

Joe Janvier and Cie 13


Après avoir appris, lors d'un pow wow prophétique, les dangers qui menacent la surface de la Terre. Nos six maîtres draveurs qui séjournaient à l'intérieur de la Terre sont partis en bâtiment à voiles avec le capitaine Beausoleil Broussard pour retourner à la surface. Mais pour atteindre la surface, ils devront affronter tous les terribles dangers du grand océan de Pellucidar.

La Blanche Protectrice.

C’était tout un bâtiment qui glissait sur les eaux du grand océan de Pellucidar, ce monde fantastique qu’on retrouve à l’intérieur de la Terre. C’était un grand trois mats runné par nul autre que le capitaine Beausoleil Broussard et pour le voyage qu’il allait faire, il était accompagné par toute une bunch de matelots de la première qualité, Joe Janvier, Eddé le Sauvage, Pierre Coriveau, la Chique à Jalbert, Pépère Brousse et Tit-Lys, vous avez reconnu nos six draveurs de la Mauricie, qui sait runner un train de bois sait runner un bâtiment.

Mais là, c’était pas runner un bâtiment n’importe you, c’était runner un bâtiment dans l’océan de Pellucidar rempli de serpents géants monstrueux, de krakens aussi monstrueux avec des grandes tentacules à suces et dans le ciel, les lézards volants monstrifiques qui se battaient avec les vautours géants horrifiques

- Hey, les gars, a dit la Chique à Jalbert, une chance qu’on est des hommes de la Mauricie, qu’on a pas peur mais j’ai quand même hâte d’arriver sur l’océan extérieur où c’est que ça doit être plus tranquille.

- Hey, capitaine Beausoleil, a demandé Pépère Brousse, ça vous arrive jamais d’avoir des problèmes avec les créatures monstrueuses de l’océan de Pellucidar.

- Ca m’arrive ben souvent, a répondu le capitaine, mais j’ai des canons et tout ce qu’il faut pour me défendre, pis quand on arrive à la limite des océans intérieurs et extérieurs on a une protectrice.

- Une chance que cette fois ci, c’est malgré tout un voyage ben tranquille, a dit la Chique à Jalbert.

C’est à ce moment là qu’est sortie de l’eau une grande tentacule plein de suces qui te l’a attrapé, notre Chique à Jalbert, les suces ben collés partout sur le corps.

- Yoouaaaa

La tentacule entraînait la pauvre Chique hors du bateau mais heureusement Tit-Lys d’un coup de hache d’abattage t’as tranché net la tentacule à suces.

C’est là qu’à bâbord du bâtiment du capitaine Broussard, l’océan s’est mis ta bouillonner. Et le kraken avec ses dizaines de tentacules à suces est sortie de l’eau pour attaquer.

Joe Janvier tirait de sa 22 long rifle, Pépère Brousse de son fusil au gros sel.

- Aux canons, a crié le capitaine Beausoleil.

Les sept hommes se sont mis aux canons et ça s’est mis à tirer sur le kraken à gros boulets qui t’on troué la monstruosité des mers comme une passoire. Le kraken a coulé par le fond.

- Bon, ça l’a fait un peu de distraction, à dit la Chique à Jalbert, mais je suis ben content que tout redevienne tranquille.

- Tu parles toujours trop vite la Chique, a dit Eddé le Sauvage, regarde ce qui s’en vient en arrière.

- Haaaaaaaaa§

Pis ça s’en venait vite à part de ça. C’était deux serpents de mer monstrueux qui arrivaient la mâchoire ouverte.

- Au canons, à crié Joe Janvier.

-Y a pu de boulets, a répondu le capitaine Broussard, on est tous morts.

- Attendez, a dit Eddé le Sauvage, Les serpents, ça aiment la musique. La Chique, ton harmonica ensorcelé.

- Ouian, ça pourrait peut-être marcher, a dit la Chique en sortant son instrument de musique.

Et la Chique à Jalbert s’est mis à jouer du plus fort qu’il pouvait de son harmonica ensorcelé que lui avait donné madame Bigfoot du Klondike.

Les serpents monstrueux se sont arrêtés net pour se dresser hors de l’eau et se mettre à danser en s’entortillant et en suivant toujours le bâtiment.

- Arrête toi pas de jouer la Chique, a dit Eddé le Sauvage.

Et le bâtiment du capitaine Beausoleil continuait son voyage vers l’océan Arctique du monde de la surface suivi par les serpents monstrueux qui dansaient en s’entortillant.

- C’est bizarre a dit Pierre Coriveau, on dirait qu’il y a deux soleils tout d’un coup.

- Ca mon Pierre, a dit Joe Janvier, c’est qu’on s’approche de l’ouverture du pôle Nord sur le notre Monde de la Surface.

- Regardez, a dit La Chique qui s’était arrêté de jouer, les serpents s’en vont.

- Ils s’en vont pas, a dit le capitaine Beausoleil, ils fuient.

-Ils fuient quoi ?

- Ca !!

- Haaaaa§§§

Ca, c’était encore plus horrible que les créatures qu’ils venaient d’affronter. Ca avait un corps de brontosaure avec quatre grandes nageoires, un grand cou et une mâchoire pleine de dents pointues, et ça fonçait dret sur le bâtiment.

- Un mozozaure, a jeté le capitaine Beausoleil entre les dents.

La Chique à Jalbert s’est remis à jouer de l’harmonica ensorcelé mais le mozozaure était insensible à la musique et fonçait toujours vers le bâtiment, sa gueule pleine de dents pointues grande ouverte. Rien ne pouvait plus les sauver.

Instintivement les sept hommes ont fermé les yeux pour faire leurs dernières prières et ils ont tous entendu cet immense BOOOM !

Quand ils ont ré-ouvert les yeux, ils ont tous vu se dresser un instant hors de l’eau l’immense cachalot blanc.

- Moby Dick, s’est écrié le capitaine Beausoleil. Je vous l’avait dit qu’on avait une protectrice quand on arrive à la croisée des océans intérieur et extérieur, c’est elle, Moby Dick.

Moby Dick, la célèbre cachalote blanche, repoussait le mozozaure à grand coup de tête pendant que le bâtiment du capitaine Beausoleil Broussard, passait de l’océan de Pellucidar à l’océan Arctique.pour passer au monde de la surface.

-Brrrrr, y fait pas chaud tout d’un coup, a dit la Chique.

- Habillez vous, a dit le capitaine, c’est pour ça qu’on a amené les manteaux en peau de mammouth.

Les hommes se sont habillés chaudement. Joe Janvier est allé voir le capitaine Broussard.

- Elle est vraiment intelligente c’te cachalote là, Moby Dick.

- Les baleines sont les créatures les plus intelligentes de la planète Terre. Si l’homme était aussi intelligent, ce serait beaucoup plus simple, on aurait pas à aller faire les grands rebelles.

  • La vie vaut d’être vécu pour ce qu’elle est, allons faire les grands rebelles.

Nos grands draveurs rebelles sont de retour sur la surface de la Terre. Vous pourrez bientôt les suivre encore dans leur grande mission si vous êtes là pour leurs prochaines aventures.

16 vues0 commentaire