• Alain

Joe Janvier and Cie 14


Nos six draveurs de la Mauricie avec le capitaine Beausoleil, tous sur le bâtiment à voile du capitaine, sont sortis de l'intérieur de la terre par le grand trou du Pôle Nord après avoir eu à affronter plusieurs créatures monstrueuses de l'océan intérieur, la grande mer de Pellucidar. Les v'là maintenant, navigant sur l'océan Arctique en direction des côtes nord du Labrador. D'autres aventures les attendent encore.

Le Joe Janvier and Cie Show.


Le grand trois mats du capitaine Beausoleil voguait fièrement entre les glaces de l'océan Arctique.

Le capitaine Beausoleil runnait le bâtiment avec sa bunch de matelots peu ordinaires mais les circonstances étaient pas ordinaires et les matelots c'était l'équipe de Joe Janvier et Cie, les maîtres draveurs de la Mauricie, Joe Janvier lui même et son meilleur ami, Eddé le Sauvage, Pierre Coriveau, le gros de l'équipe, Tit-Lys, Pépère Brousse et ben évidemment la Chique à Jalbert sur l'avant du bâtiment qui watchait l'horizon avec la longue vue du capitaine Beausoleil Broussard.

-Hey les gars, y a un bâtiment qui arrive, hey c'est un drakkar.

  • Arrête tes niaiseries la Chique, a dit Pierre Coriveau.

  • C'est pas des niaiseries.

Le capitaine Broussard est arrivé à côté de la Chique pour y prendre la longue vue des mains et regarder à son tour.

-C'est les adlets avec les bad-vikings.

  • Hein !

  • Les adlets sont des créatures avec le haut du corps en homme et le bas du corps en chien. Quand les vikings sont arrivés à Terre-Neuve et dans le Labrador, ils ont rencontré les innus et les adlets et c'est là qu'il y a eu une scission dans le camps des vikings. Les vikings plus méchants avec des faces de cochons se sont alliés aux adlets qui sont aussi méchants et les bons vikings au cœur pur se sont alliés aux innus ou inuits. Mais ceux qui sont dans le drakkar là, c'est sûrement des méchants et on a intérêt à les éviter si on veux pas se retrouver en esclavage dans la cité de Quâr.

-Hein !

  • Plus le temps de discuter, aux manœuvres, il faut les éviter.

Le capitaine s'est mis à lancer les ordres, les matelots courraient d'un bord pis l'autre, ils tiraient les drisses d'un bord, slaquaient sur l'autre bord.

  • C'est peine perdu, a déclaré Joe Janvier, regardez les arriver, y va falloir combattre.

  • On a plus de boulets pour les canons, a dit Beausoleil.

  • Je pourrais les faire danser avec l'harmonica ensorcelé a proposé la Chique.

  • Trop froid pour l'harmonica, a répondu le vieux Joe, et je pense qu'on sera pas assez pour le combat.

Là, le drakkar était ben proche et on pouvait voir proche une centaine de … certains c'était des hommes, des gros vikings, les autres avaient le haut du corps en homme mais à partir de la taille, c'étaient des chiens.

  • Ils veulent des esclaves, a dit Joe Janvier, hé ben, on va les faire rêver. Pierre, tu vas te mettre au milieux du pont avec une porte dégondés à bout de bras. Nous autres, on va mettre tout ce qu'on peut de plus pesant sur la porte de manière à ce que nos futurs maîtres voient à quel point tu peux être fort.

Ils ont dégondé une porte, le grand et gros Pierre Coriveau l'a soulevé à plat à bout de bras et les autres se sont mis à charger pardessus la porte, mais à charger sans bon sens.

Le drakkar arrivait sur le trois mats du capitaine Beausoleil, rambarde à rambarde, les adlets et les bad-vikings avaient tous des grandes épées pis des boucliers et commençaient à sauter pardessus les rambardes pour la confrontation mais là, ils se sont arrêtés net devant un spectacle. Devant eux-autres, Pierre Coriveau soutenait à bout de bras la porte remplie d'objets variés empilés qui montaient jusqu'à la moitié du grand mat. En même temps, pépère Brousse jonglait avec trois balles. Tit-Lys et Eddé le Sauvage étaient un à côté de l'autre prêts, le premier a lancer sa hache d'abattage, le deuxième son couteau. Les deux armes sont partis en même temps pour aller se planter tous les deux dans une marque rouge dessinée sur un mat. A côté du mat, il y avait la Chique à Jalbert, une pipe entre les dents et sur la pipe une petite balle était posée. C'est là que Joe Janvier a épaulé sa 22 long rifle et « pan », on a vu partir la balle de sur la pipe que tenait entre les dents la Chique à Jalbert.

Sans s'en rendre compte, les gros barbares s'étaient mis à applaudir et crier d'exclamation. Ouaisss. Y en a même un qui a dit « bravo ».

Après, le vieux Joe s'est mis a parler aux nouveaux arrivants.

-Mes chers maîtres, on sait que vous chercher des esclaves, on est candidat. Laissez moi nous présenter :

Pierre Coriveau, l'homme le plus fort de toute la Mauricie et au-delà. Tit-Lys, coursier rapide et infatigable , le meilleur messager qu'on puisse imaginer. Pépère Brousse, le meilleur clown pour vous divertir. Eddé le sauvage qui peut vous obtenir la faveur des esprits et la Chique à Jalbert qui connaît tous les métiers et bien sûr toutes les misères et pour finir moi-même Joe Janvier chasseur émérite et chef de l'équipe Joe Janvier et Cie. Le capitaine Beausoleil notre ami et chef de ce bâtiment fera un bon esclave aussi et pourra tenir son bâtiment à votre service.

Un des adlets qui devait être un chef s'est avancé.

  • Ca vous fait rien de devenir des esclaves vous vous battez pas pour votre liberté.

  • Ben, on est perdu sur l'océan Arctique, on a pas de travail. Même si on sera pas payé, on va être nourri logé, c'est mieux qu'être désoeuvré.

  • Ca a du bon sens, a dit l'homme-chien, on va vous amener à Quar.

Une partie des pirates bad-vikings et des adlets est restée dans le bâtiment du capitaine Beausoleil et l'autre est remontée sur le drakkar et les deux bâtiments ont pris la direction des côtes du Labrador.

Ils sont arrivés à une grande falaise enneigée et glacée.

  • Regardez les gars, a dit la Chique à Jalbert, le drakkar va aller se scratcher dret sur la falaise.

  • Ben là, tu vas voir quelque chose qui va t'étonner la Chique, a dit le capitaine Beausoleil.

Le drakkar qui fonçait vers la falaise, au lieu de se scatcher, a disparu. Et c'est quand le trois mats du capitaine Beausoleil est arrivé lui aussi sur la falaise que tout le monde ont compris. Dans la falaise, il y avait l'entrée d'un grand tunnel qu'on pouvait voir juste quand on arrivait dessus. C'était un grand tunnel de glace qui te faisait un maudit bout et arrivé au bout du tunnel, de l'autre côté, on commençait à voir une cité avec toutes sortes de différentes sortes d'habitations.

Là mes amis, a dit le capitaine Beausoleil, on arrive dans la cité de Quâr.


Nos aventuriers sont arrivés à la cité de Quâr et nous, on est arrivé à la fin de l'épisode. Pour découvrir la cité de Quâr, c'est au prochain épisode avec d'autres aventures de nos amis de Joe Janvier and Cie.

7 vues0 commentaire