• Alain

Joe Janvier and Cie 16


Après s'être évadés de la cité de Quâr dans le nord du Labrador, l'équipe de Joe Janvier and Cie avec le capitaine Beausoleil sont revenus dans le sud, c'est à dire la Mauricie, à dos de chevaux ailés runnés par des valkyries qu'ils avaient aussi délivrées de leur condition d'esclaves dans la cité de Quâr.

Et c'est comme ça que onze valkyries sur leurs montures blanches ailées sont arrivées au Petit Canada.

Maurice Duplessis et la Bonne Sainte-Anne


Tous les enfants du Petit Canada à l'entrée de Trois-Rivières en venant de Sainte-Marguerite-de-Cortone, courraient en regardant en l'air et en criant, ils étaient à moitié habillés, c'était les enfants du Petit Canada.

  • Hey, t'as déjà vue ça, toi ?

- Certain que j'ai déjà vu ça, moi.

  • Menteur, ça se peut pas, personne a jamais vu ça, des chevals avec des ailes qui volent dans le ciel.


  • Regardez, regardez, on dirait, qu'ils vont atterrir ici, dans le Petit Canada.

Et comme de fait, les onze valkyries sur leurs beaux chevaux blancs ailés ont toutes atterri des quatre sabots de leurs montures fantastiques sur la terre du Petit Canada. Sept des valkyries avaient un homme derrière elle sur leur cheval.

-Regardez, c'est Pierre Coriveau avec Joe Janvier.

  • Popa !,

  • .Pierre !

-Rita !

Pierre Coriveau est descendu du cheval ailé d'où c'est qu'une des valkyries l'avait pris en arrière. Ses enfants lui ont sauté dans les bras.

-Les gentilles dames sur leurs chevaux ailés ont accepté de nous amener jusqu'ici au Petit Canada. J'ai senti que c'était le temps que je m'occupe un peu plus de ma petite famille, je vais rester avec vous autres pour un bout.

  • Merci Pierre, a dit Joe Janvier, pour l'aide précieuse que tu nous a apportée.

Joe Janvier était descendu de cheval ainsi que les autres hommes sauf …..

-Haaaa !!, la Chique à Jalbert est tout nu !

Chaque fois que la Chique à Jalbert se transformait en loup-garou comme ça avait été le cas la nuit d'avant, il y perdait ses vêtements. Une fois en loup gris, il glissant hors de chemise et pantalon pour se retrouver tout nu lors de la transformation. Un homme du Petit Canada est venu lui donner un pantalon tout rapiécé et une chemise qui avait qu'une manche du côté gauche.

-Bon ben nous autres, on retourne dans notre royaume des îles arctiques, ont dit dix des valkyries, sauf la belle Irma, qui était avec la Chique, qui a dit :

-Pas moi, avec la Chique, on va à Moncton, notre destination prévue.

Et la belle Irma sur son cheval ailé avec la Chique derrière elle s'est élevée vers le ciel en déclarant :

-Capitaine Beausoleil, Joe Janvier et Cie, on se retrouve à Moncton.

Et la belle Irma sur son cheval ailé avec la Chique à Jalbert est partie dans le ciel mais dans une direction différente de ses dix compagnes valkyries.

Pierre Coriveau est resté avec sa famille et Joe Janvier, Eddé le sauvage, Tit-Lys, Pépère Brousse et le Capitaine Beausoleil sont partis à pied vers Sainte-Marguerite-de-Cortone.

Arrivés à Sainte-Marguerite-de-Cortonne, ils se sont arrêtés à l'épicerie Leblanc pour boire un coup et c'est là que Pépère Brousse a rencontré le bonhomme Felbert. Ils ont discuté et c'est comme ça qu'en sortant de chez Leblanc, Pépère a déclaré à ses amis :

  • A soir, Maurice Duplessis va venir chez le bonhomme Felbert pour une réunion politique, ça vous dit pas d'y aller ?

  • Pourquoi pas, a dit le vieux Joe.

C'est comme ça qu'ils se sont retrouvés le soir chez le bonhomme Felbert avec tous les cultivateurs de Sainte-Marguerite-de-Cortonne sauf Tit-Gus Betty parce que c'était le seul qui buvait pas d'alcool.

Maurice Duplessis dans ce temps là était député du compté de Trois-Rivières. C' était un homme au charisme extraordinaire et il a commencé sa réunion politique par une belle prière à la Bonne Sainte-Anne, la patronne des Québécois.

-Bonne Sainte-Anne, nous te vénérons et t'adorons parce que tu as bien voulu accepter de nous prendre sous ton aile et devenir notre patronne et en échange de notre vénération, nous te demandons d'être toujours à nos côtés même dans les temps les plus difficiles. Amen. A cette heure, c'est le temps de passer à la politique.

Et c'est là que notre député de Maurice Duplessis a sorti les verres et les bouteilles.

  • Maurice, a dit Joe Janvier, es-tu sûr que la Bonne Sainte-Anne soit contente que tu boives du fort juste après de l'avoir prié.

  • Ecoute mon Joe, je pense pas que la Bonne Sainte-Anne s'arrête à ce genre de détail là.

  • Ben, en tous cas, nous autres, on va aller se coucher, on part pour un grand voyage demain.

  • Je suis chez toi demain matin à six heure, a dit Tit-Lys.

  • Ben moi, a dit Pépère Brousse, je vais pas aller à Moncton, toutes ces aventures m'ont fatigué, j'ai besoin de me reposer. Je vais raconter nos aventures aux gens de Sainte-Marguerite.

  • Je comprends, a dit Joe, merci pour l'aide que tu nous as apportée.

Joe Janvier est arrivé chez lui avec Eddé le sauvage et le capitaine Beausoleil Broussard.

  • Joe Janvier, t' arrives maintenant du chantier, le temps des sucres est largement entamé.

  • Je sais ma vieille, a répondu Joe Janvier à sa femme qui était venue l'accueillir, mais on a eu ben des aventures que Pépère Brousse te racontera. Je te présente le capitaine Beausoleil. Là, il faut aller se coucher parce que demain on doit partir pour un long voyage pour aller sauver le monde.

  • J'aurais jamais dû t'épouser Joe Janvier, toujours parti à l'aventure, jamais à la maison.

  • Ben, c'est un peu tard pour en parler, bonne nuit.

Le lendemain matin, Joe Janvier était sur le port de Trois- Rivières dans sa voiture tirée par son cheval Noirot. Avec lui, il y avait le capitaine Beausoleil, Eddé le Sauvage et Tit-Lys. Ils attendaient le traversier.

Pendant la traversée, les quatre hommes était accotés les coudes sur la rambarde et ils ont vue une drôle de créature sortir du fleuve. C'était un fantôme, une femme fantôme, une belle femme fantôme et ils ont compris qu'ils étaient les seuls sur le traversier à pouvoir la voir et l'entendre.

  • Merci pour ce que vous faites mes petits enfants, c'est moi, la bonne Sainte-Anne, la patronne des québécois, vous autres, vous êtes des bons québécois pis pour les acadiens, c'est pareil, vous inquiétez pas, je serai toujours là, pas loin pour vous aider dans votre grande mission.

Et voilà l'équipe à Joe Janvier recomposée pour de nouvelles aventures avec son grand ami Eddé le Sauvage, Tit-Lys le courageux et le capitaine Beausoleil, sans oublier celle qui sera jamais loin pour les aider, la Bonne Saint-Anne. Les voilà partis et vous pourrez les suivre au prochain épisode.

8 vues0 commentaire