• Alain

Joe Janvier and Cie 27


A Portland, le fantôme de Faucher de Saint-Maurice a alerté nos quatre maîtres-draveurs de la Mauricie, Joe Janvier, Eddé le Sauvage, Tit-Lys et la Chique à Jalbert et leurs deux compagnons, le capitaine Beausoleil et Armand le quéteux, que l'organisation de la Croix Gammée prévoyait de s'en prendre à la plus grande sorcière des sorcières de Salem, Agatha Harkness, pour récupérer sa grande sorcellerie. Nos six compagnons sont, tout de suite, partis pour Salem pour essayer de prévenir la plus grande des sorcières avant que l'ennemi tente de la capturer.


Le Mad Thinker.



  • Bravo mon Joe, t'as une bonne mémoire, tu nous as amenés dret au manoir d'Agatha Harkness.

Pour le voyage de Portland jusqu'à Salem à la demeure de la plus grande des sorcières, Agatha Harkness, c'est Armand le quéteux sorcier qui s'était mis à la place du passager à côté de Joe Janvier. Le capitaine Beausoleil avait rejoint derrière Tit-Lys, Eddé le Sauvage et la Chique à Jalbert. Le fantôme de Faucher de Saint-Maurice avait disparu depuis Portland et le rabaska ensorcelé de Glooscap avec toutes les armes ensorcelées était toujours sur le toit du grand camion noir.

  • J'ai comme un mauvais présentiment mon Joe, viens, on va aller voir.

  • Ok attendez nous là, les gars.

Joe et Armand, qui connaissaient tous les deux Agatha Harkness, se sont dirigés vers l'entrée.

  • Regarde Armand, la porte est ouverte, ça me dit rien de bon.

  • On va aller voir à l'intérieur.

Les deux hommes ont fait le tour du manoir.

  • Y a pas un chat.

  • Miaaaaoooouuuuu

  • A justement mon Armand, y me semble entendre Ebony, le chat d'Agatha.

C'est là qu'est arrivé un beau chat noir, shiny, tellement qu'il était noir.

  • Miaaooouuu

Armand s'est accroupi pour mieux communiquer avec le chat.

  • Ebony, entre sorciers, on devrait pouvoir se comprendre. Agatha est pas là ? Non. Elle a été enlevée ? Oui. Pourrais tu savoir où elle est en ce moment ? Oui. Pourrais tu nous y amener ? Ok. Joe, Ebony peut nous amener jusqu'à Agatha. Je propose de faire deux équipes, une qui partira avec Ebony dans le rabaska volant et une autre qui suivra en camion.

C'est comme ça que notre Armand, en emportant Ebony, est parti avec Eddé qui runnait le rabaska volant et la Chique à Jalbert pendant que suivait en camion Joe Janvier, le capitaine Beausoleil et Tit-Lys.

  • Tu penses que tu vas pouvoir les suivre, mon Joe ?

  • Non, il va falloir s'arrêter pour prendre de l'essence mais vu la direction, j'ai compris où ils doivent aller. Saugus Iron Worcks, les vieilles forges de Boston.

Saugus Iron Worcks, c'était les plus vieilles forges de toute l' Amérique, plus vieilles encore que les forges du Saint-Maurice. C'est toute beauté sur le bord de l'eau, les vieilles forges de Boston, Mais là, à l'intérieur d'une des grandes bâtisses en bois agrémentée d'une belle roue à aubes pour faire marcher la vieille machinerie des forges, on entendait un rire qui était pas de toute beauté, c'était le rire du Mad Thinker qui avait réussi à maîtriser et capturer la plus puissante des sorcières, Agatha Harkness.

-Yark, yark, yark,yark, yark, même la grande Agatha Harkness s'est agenouillée devant ma magnifique machine « la five G waves », qui émet les ondes de contrôle les plus puissantes à avoir été imaginées et conçues par le plus grand des cerveaux détraqués et géniaux en même temps c'est à dire le Mad Thinker moi même le grand Mad Thinker le plus grand des plus grands des plus grands.

Il était tout petit le Mad Thinker, les cheveux tout ébouriffés, des grosses lunettes, un gros nez. Petit mais trapu avec des grosses mains et des grands pieds. Et devant lui, les hommes habillés en noir qui l'accompagnaient avaient attaché à une chaîne au dessus de pièces de métal chauffées au rouge dans le charbon de bois attisé par le soufflet, une femme plutôt mure mais très agréable à regarder qui, elle, regardait le Mad Thinker avec une dignité et une défiance qui faisait contraste avec sa situation.

  • Yark, yark, yark, yark, belle Agatha Harkness, si je vous épargne, voudrez vous devenir ma compagne, je suis sûr qu'on pourrait faire des grandes choses ensemble.

  • Je préfère mourir que me donner à un homme trop court.

  • C'est ce qui va arriver mais avant, comme vous me plaisez, je vais vous expliquer pourquoi on est ici pour construire ma nouvelle machine et pourquoi vous êtes là. Ces vieilles forges sont un lieu, qui a été habité par beaucoup d'esprits, propice à la grande sorcellerie. Avec ma machine « five G waves » avec laquelle j'ai neutralisé votre sorcellerie, je vais aussi la récupérer pour l'installer dans ma nouvelle machine qui pourra émettre des « five G waves » ensorcelées et ce sera l'invention qui va me permettre de conquérir l'Amérique.

  • Pas si on peut t'arrêter, mon petit sacripant.

C'était Armand le quéteux qui venait d'arriver avec Eddé le Sauvage et la Chique à Jalbert.

  • Bande de sacripants, stalez tous en même temps, haaaaa, qu'est ce qui se passe ?

  • Duuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuu


  • Yark, yark, yark c'est ma machine à « five G waves » qui neutralise tes sorts, mon sorcier. Soldat, arrêtez les et attachez les avec la sorcière, si c'est des sorciers ceux là aussi, ça va rendre ma machine à « five G waves » ensorcelées encore plus puissante.

La gang de soldats en noir étaient tous armés et nos pauvres amis pouvaient rien faire face à du « five G waves » annulateur de sorcellerie. Et des ouvriers en blouses noires ont commencé la fabrication de la nouvelle machine diabolique ensorcelée. Ils utilisaient, les outils de l'époque parce que la vieillerie pis la sorcellerie, ça marche ensemble. Et au fur et à mesure, les ondes de sorcellerie rentraient dans la nouvelle machine, au fur et à mesure de sa fabrication.

Tout le monde étaient tellement à leur affaire que personne avait aperçu les trois hommes un peu plus loin qui observaient toute la scène.

  • Qu'est ce qu'on fait Joe, on va pas laisser faire ça ?

  • Ben sûr que non, mon Tit-Lys, j'ai une idée. Ils utilisent la roue à eau pour fabriquer leur machine ensorcelée. Y doit y avoir un galandor dans un hangar, on va couper l'axe de la roue, la machinerie de la forge va s'arrêter, ils pourront pas finir leur machine de fou.

Les trois hommes ont trouvé un galandor dans une ched à outils. Ils ont couru jusqu'au grand bâtiment où le Mad Thinker dirigeait les travaux, du côté du canal il y avait la grande roue à aubes. Tit-Lys d'un côté du galandor, Joe de l'autre, ça pas été long, y te l'on scié net, la grande roue est tombée dans le canal. Mais c'est que là, comme toute la machinerie des forges actionnée par la roue à aubes était arrêtée, toute la construction de la nouvelle machine à ondes ensorcelées s'est arrêtée aussi mais les ondes ensorcelées, elles savaient plus où aller, elles se sont répandues partout dans la bâtisse et tout le monde a disparu sauf Agatha Harkness qui était sorcière, Armand et Eddé qui étaient sorciers et la Chique à Jalbert qui était loup-garou les nuits de pleine Lune et c'était pour bientôt.

  • Joe Janvier, qu'est-ce que t'attends ? viens vite me délivrer.

  • Agatha, tu pourrais aussi me remercier tant que tu y es.

  • On a pas le temps pour ces affaires là, dépêchez vous de nous détacher, il faut vite aller à New York. Un grand danger plane sur New York.

C'est reparti, toujours plus au sud pour nos amis. La prochaine destination semble être New-York mais entre ce qui est annoncé et ce qui va leur arriver, il y a parfois une différence. La meilleure manière de tout savoir est d'être au rendez-vous pour le prochain épisode.




3 vues0 commentaire