top of page
  • Alain

Joe Janvier and Cie 33



Pendant que deux bataillons de la Joe Janvier and Cie s'occupaient à slayer la centaine de bêtes à sept têtes que l'organisation de la Croix Gammée avait larguées sur New-York à partir de leur dirigeable, un troisième bataillon, avec Joe Janvier lui-même, est aller au manoir de Westbury pour interrompre un discours du Smart Speaker qui incitait les notables du pays à trahir le président américain. Armand le quéteux sorcier a figé toute l'assemblée pendant que le ragoton, Steve Roger, un nouveau membre de la Joe Janvier and Cie Team, leur révèlait la vérité sur l'attaque des bêtes à sept têtes. Mais le Smart Speaker a pu se défaire, en partie, du sort d'Armand le quéteux sorcier et communiquer, grâce à un petit appareil sophistiqué, avec son démoniaque acolyte, le Mad Thinker, pour l'avertir de lancer le plan B. Quel est ce plan B ? Heureusement Joe Janvier et son équipe n'étaient pas les seuls héros dans le manoir de Westbury, Captain Midnight lui même, le grand héros des airs et de la nuit était aussi au manoir et il connaissait le plan B, diffuser un gaz mortel sur New York à partir du dirigeable. Et c'est parti, l'action, pour cet épisode qui s'intitule :

Echec au plan B

Dans le manoir de Westbury où The Smart Speaker avait voulu faire son speach diabolique, The Smart Speaker et ses sbires en noir avaient été rigidifiés par un sort de la grande Agatha Hackness et tous les auditeurs étaient jammés par un sort d'Armand, le quéteux sorcier. Tous sauf un, parce que dans son sort, Armand avait dit, « bande de grossiers restez tous bloqués » et lui, c'était loin d'être un grossier vu que c'était nul autre que le seul et unique Captain Midnight. Captain Midnight qui connaissait le plan B de la Croix Gammée, envoyer un gas mortel sur New York à partir de leur dirigeable.

Là, l'esprit de leader s'est manifesté dans la personne légendaire de Joe Janvier qui a tout de suite réagit en vrai chef.

  • Steve, Tit-Lys, partez avec Captain Midnight. Agatha, Armand, la Chique, partez en camion direction Washington pour sauver le président. Glooscap, excusez moi de vous commander vu que vous êtes le plus grand des grands chefs mais, venez avec moi.

Tit-Lys et Steve Roger ont suivi Captain Midnight en direction de l'avion du héros de minuit. Joe Janvier les suivait en courant vers la sortie où attendait Irma la valkirie sur son cheval ailé qui s'était cabré sur ses pattes de derrière en pédalant dans les airs avec ses pattes de devant et en battant des ailes en même temps, c'était toute beautée à voir. En plus d' Irma la valkyrie, il y avait aussi, sur le cheval ailé, le fantôme de Faucher du Saint-Maurice.

  • Content de vous revoir, Faucher de Saint-Maurice.

  • Plaisir partagé, mon Joe.

  • Glooscap, est-ce que vous pouvez aussi ensorceler des armes à feu?

  • J'ai jamais essayé mais tu me donnes ben envie de l'essayer, mon Joe.

  • Irma, si tu me permets de monter sur ton beau cheval, on part direction Greenwich Village.

  • Monte, mon Joe, c'est parti.

Le vieux Joe Janvier, y t'as jumpé sur le cheval ailé derrière la valkyrie sans faire attention à notre fantôme qui était déjà installé, any way Faucher, il était immatériel, il prenait pas vraiment de place.

A floak ta floak, le beau cheval ailé a déploiyé ses ailes et s'est envolé dans le ciel étoilé avec Glooscap assis dans les airs en sauvage qui suivait, en flottant, ses amis.

IIIooonnnnn....

Et on a vu aussi, s'élever dans le ciel, l'avion du grand héros des airs et de la nuit, Captain Midnight.

La machine et l'animal volaient côte à côte pour aller tenter d'empêcher l'horrible plan B de la Croix Gammée.

Captain Midnight avec Tit-Lys et Steve Roger sont arrivés en premier sur le dirigeable, ils ont été accueillis pas des rafalles de mitraillettes.

- Captain Midnight, vous avez pas de fusil dans votre avion ?

  • Certain mon Tit-Lys, Steve, regarde en dessous de ton siège.

  • Yes Captain, c'est parti pour la riposte.

Et là, Captain Midnight t'as fait un looping de fou pour étourdir les tireurs du dirigeable pendant que Steve Roger, la tête en bas, tirait du fusil. PAN. Il t'a tiré un coup, un homme en noir de la Croix Gammée est tombé.

Et Irma sur son cheval ailé est arrivé avec Joe Janvier, le fantôme de Faucher de Saint-Maurice et le grand Glooscap.

  • Glooscap, c'est le temps si vous voulez vous essayer à ensorceler des armes à feu ?

Et là, Joe Janvier a sorti les deux pistolets qu'il avait récupérés des hommes de la Croix Gammée pis il s'est mis à tirer sur le dirigeable. Hey, ça t'a fait des trous dans l'habitacle du dirigeable, comme si c'était des boulets de canon. C'était la panique à l'intérieur.

  • Laissez moi finir la job.

C'est là que le fantôme de Faucher de Saint-Maurice est débarqué du cheval ailé et il s'est mis à marcher dans les airs comme s'il marchait par terre. Il est rentré dans le grand habitacle du dirigeable en sortant son sabre. Les hommes de la Croix Gammée se sont mis à lui tirer dessus mais les balles de mitraillette passaient à travers sa silhouette transparente et c'est comme ça qu'une bonne partie se sont entre-tués. Les autres, Faucher les a massacrés à coups de sabre mais il avait pas vu le petit trapu qui avait sauté, un peu plus bas, un parachute s'ést ouvert mais tout le monde se préocupait du dirigeable et écoutait, dans leur tête, Glooscap qui leur parlait par télépathie.

  • Je vais m'occuper d'envoyer le dirigeable dans l'espace. Regardez, il y a vos autres amis qui arrivent.

C'était deux rabaskas volants qui arrivaient dans leur direction. Dans le premier, il y avait Eddé le Sauvage, Pierre Coriveau augmenté version Recule, le capitaine Beausoleil et le Shadow version aussi augmenté qu'on pourrait dire Phantom Shadow. Et dans l'autre rabaska, il y avait Nawi, la princesse de la Lune, c'est elle qui avait augmenté nos deux amis par une nuit de pleine Lune, avec des bonhommes de la Lune.

  • Nawi, quelle belle surprise, princesse.

  • Plaisir partagé, mon Joe.

  • Je me souviens que les rabaskas luniens, ça allait super vite. Penses tu que tu pourrais les suivre, mon Eddé?

  • Certain, grâce au Shadow, on runne à plusieurs comme les bonhommes de la Lune.

  • Ben, c'est parfait, j'embarque avec vous autres et on file vers Washington, la Maison Blanche, pour aller sauver Roosevelt.

C'est parti, la grande course à travers le pays pour aller sauver le président des Etats-Unis, ou des States, comme on dit. Mais c'est pas pour cet épisode-ci pour savoir si Joe va sauver Théo. On vous invite, après avoir patienté, de nous retrouver au prochain épisode pour la suite des péripéties de Joe Janvier and Cie.

2 vues0 commentaire
bottom of page